jeudi 16 novembre 2017

Une incroyable journée pour fêter les 10 ans d'Urban Sketchers! ...


A l'invitation du groupe Urban Sketchers, j'ai organisé une rencontre "avec vue sur la Tour Eiffel" pour le groupe Urban Sketchers Paris. Nous nous sommes retrouvés le samedi matin pour fêter les 10 ans d'Urban Sketchers. Les groupes du monde entier ont dessiné sur 24 heures et ont été publiés en direct au fur et à mesure de la journée. Vous pouvez suivre cet événement sur Instagram avec le #UskGlobal24hrSketchwalk.

[ aquarelle, 21x60cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

Merci à Brigitte Lannaud Levy pour la photo finale!

samedi 11 novembre 2017

Couleurs d'automne dans le jardin du Palais Royal ...


[ aquarelle, 21x60cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

mardi 7 novembre 2017

Et voici mon Inktober 2017! ...


Inktober est une proposition de Jake Parker : dessiner à l'encre chaque jour du mois d'octobre. On publie en ligne ses dessins au fur et à mesure pour s'encourager les uns les autres.
A notre convenance, on peut s'aider avec une liste de sujet publiée quelques jours avant. C'est l'option que j'ai prise même si certains dessins ont été pensés en dehors de cette liste.


Pour envisager d'aller au bout de l'expérience, j'ai choisi de travailler dans un unique carnet Moleskine petit format (A6) s'ouvrant à l'italienne. J'ai deux stylos plume, un noir et un sépia, et trois pinceaux à encre, un gris, un sépia et un rouge. Parfois, j'ai aussi utilisé de l'encre de Chine noire.


Le plus compliqué est de réaliser un dessin par jour, de rester dans le thème et de continuer à expérimenter. C'était intéressant de publier sur Instagram et de recevoir les réactions des autres, souvent encourageantes.
La troisième semaine, j'ai eu un peu de mal à suivre le rythme et j'ai pris un peu de retard. Je me suis relancée en travaillant sur des évocations plutôt abstraites des thèmes proposés.


Plus j’avançais, plus la couleur me manquait. c'est pour cela que sur la fin, j'emploie de plus en plus l'encre rouge.
Et finalement, je suis arrivée au bout! Un carnet complet, à l'encre uniquement, en masse et en trait.
A l'année prochaine #Inktober...


[ encres, 9x28cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

vendredi 3 novembre 2017

Un instant volé de l'exposition du Prix Duchamp au Centre Pompidou ...


Comme d'habitude, je me suis installée dans un petit coin de l'exposition du Prix Duchamp au Centre Pompidou, discrète et silencieuse. J'ai peint pendant de longues minutes cet espace complexe en essayant de mettre en relation les différentes installations de cette salle. Ce qui m'intéressait était de travailler sur une gamme de gris colorés, parfois plus colorés que gris (!) et de les travailler dans rythme plutôt vertical.
J'étais concentrée quand un gardien est venu me dire que faire de l'aquarelle dans l'expo était interdit... J'ai commencé une conversation avec lui pour avoir le temps nécessaire de terminer mon aquarelle. Mais au bout d'un moment, il a bien fallu que je range mon matériel...
Je vais finir par demander une autorisation pour pouvoir dessiner dans les musées!

[ aquarelle, 21x60cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

jeudi 26 octobre 2017

Sculptures, de la Fiac au Palais de Tokyo ...


J'ai arpenté le Jardin des Tuileries à la recherche d'une oeuvre intéressante à peindre. Mais les sculptures exposées cette année pour la Fiac 2017 ne m'ont pas inspirée, trop petites, pas assez étonnantes...
C'est devant le Grand Palais que j'ai trouvé mon bonheur avec ce banc de Pablo Reinoso : sculpture à la fois utile et belle, simple et complexe à la fois.


Deux jours après, j'ai traversé rapidement l'exposition de Camille Henrot, "Days are Dogs" au Palais de Tokyo. j'ai été attirée par le rouge flamboyant des tapis de Jujitsu et son reflet dans les sculptures torturées de l'artiste.
[ aquarelle, 21x60cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

mardi 17 octobre 2017

En quête de l'équilibre au Panthéon ...


Depuis l'année dernière, les spectacles du Théâtre de la Ville ont lieu "Hors les murs" car le théâtre est en travaux. Ainsi, le spectacle de Yoann Bourgeois est donné au Panthéon. Le terme "spectacle" est inexact, c'est en fait une exposition vivante à laquelle nous allons assister.
En attendant l'ouverture des portes du monument, la foule s'agglutine sous l'imposant porche à colonnes. J'en profite pour croquer à l'encre cette foule dont les silhouettes d'ombres se détachent sur le marbre clair des colonnes.


"La mécanique de l'histoire - une tentative d'approche d'un point de suspension" commence par un prologue au centre du Panthéon. Une jeune femme oscille en harmonie avec le pendule de Foucault.
Ensuite la foule se sépare en 4 groupes et chacun assiste à un spectacle. Nous tournerons dans le sens des aiguilles d'une montre pour suivre les 4 installations. Dans une demie pénombre, je tente de saisir le mouvement des acrobates du module "Energie" qui apparaissent, bondissent, montent les escaliers et disparaissent dans des caches secrètes à un rythme effréné.


Ensuite, nous assistons à un "problème à 2 corps" dans un dispositif appelé "Inertie". Dans un mouvement de rotation continue d'un large plateau carré, les danseurs se suivent et se rapprochent emmenés par la vitesse.
La "trajectoire" est impressionnante : l'acrobate est fixée au bout d'une longue perche fixée sur un point de rotation, elle joue avec la vitesse, la gravité et l'équilibre pour s'envoler et nous faire oublier le haut et le bas.


Le dernier dispositif s'intitule "équilibre" : un plateau en équilibre est habité par deux acrobates qui maintiennent cet équilibre instable dans un effort commun. La tension et l'attention entre eux est intense.
J'ai tenté de saisir ces points d'équilibre et ces tensions dans une pénombre de plus en plus dense, pas simple mais passionnant. De plus, pouvoir croquer pendant un spectacle, cela est exceptionnel. J'aimerais pouvoir le faire plus souvent!


[ encres, 13x41cm sur carnet Moleskine aquarelle ]

mercredi 11 octobre 2017

On croque pour la Fête de la Science! ...


J'ai passé quelques heures à la Cité des Sciences vendredi dernier pour croquer La Fête de la Science. Le groupe Urban Sketchers Paris a été sollicité pour suivre cet événement vendredi et samedi. Nos dessins ont été relayés sur les réseaux sociaux de la Cité #citedessciences #fds2017
C'était la journée des scolaires, la cité grouillait d'enfants surexcités par cette sortie exceptionnelle! Dans le premier dessin, vous pouvez découvrir un atelier mêlant réalité virtuelle et sensations physiques : dans "Virtual Moon Walk", les enfants croient vraiment marcher sur la Lune. Une vraie réussite.


L'atelier suivant étaient plus artisanal mais tout autant passionnant : découvertes, surprises et expérimentations autour de la chauve-souris.
[ aquarelle, 30x42cm sur carnet Stillman & Birn aquarelle ]